Le plagiat de la Recherche scientifique

Résumé : D. Douyère

mardi 27 décembre 2011, par Plagiat-Recherche

Suite au colloque des 20-21 octobre 2011 du ’plagiat de la recherche", nous avons décidé, en attendant la publication des "actes" (lextenso, 2012), de produire ici-même les résumés des interventions ....



« Le plagiat à l’université : un ‘‘aveuglement organisationnel’’ ? »

Le plagiat de la recherche universitaire procède-t-il de cet « aveuglement organisationnel » qu’ont identifié les sociologues Pierre Tripier, Valérie Boussard et Delphine Mercier (2004) et par lequel une organisation, marquée par des visions partielles superposées, peut être aveugle à quelque chose qui lui est central ? Une réflexion sur la (re)production de connaissances en contexte organisationnel, sur la proximité fondamentale entre recherche académique en sciences humaines et sociales – marquée par la reprise de travaux préexistants – et le plagiat, fait ici notamment l’hypothèse que c’est la possibilité d’opérer sans trace, ni lecteur, qui fait agir le plagiaire. L’aveuglement de l’université à ces pratiques procéderait de causes multiples, dont l’attention portée aux références de travaux dans un dossier administratif plus qu’au texte censé produire de nouvelles connaissances. Une question toutefois se pose : pourquoi le plagiat aujourd’hui se trouve-t-il dénoncé par certains acteurs ?

| Espace privé] | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0